Maison de l’Apidologie

La disparition des abeilles : une situation dramatique notamment en France

La mortalité des abeilles touche tous les continents. Rien qu’en France, les pertes d’abeilles sont estimées à 30% par an, avec un manque de 800.000 ruches. En cause, les pesticides bien sûr, mais aussi deux redoutables prédateurs : un acarien, le varroa, et le frelon asiatique. Cette disparition est très préoccupante car elle menace directement l’alimentation de l’humanité : sans pollinisation, la production agricole se raréfie.

Face à cette situation, la filière apicole française peine à suivre. Sur les 42.000 apiculteurs français, on compte seulement 3% de professionnels. Depuis 10 ans leur nombre diminue, il en manquerait déjà 3000. Par ailleurs, il n’existe pas vraiment de filière d’élevage et de reproduction d’abeilles. L’élevage représente seulement 4% du chiffre d’affaires de la filière apicole.

Avec l’OFA, priorité à la formation et à la création d’une filière d’élevage

En 2011, un ancien chef d’entreprise dans le luxe sensibilisé à ce problème, Thierry Dufresne, crée avec sa femme et Hervé Racine, une ferme apicole expérimentale dans le massif de la Sainte Baume. Deux ans plus tard, ils amplifient leur action et ouvrent l’Observatoire Français d’Apidologie.
L’action de l’OFA est ciblée dans deux directions complémentaires :
 → Le repeuplement des ruches : pour pallier la disparition des abeilles, la priorité est à la reproduction et au repeuplement du cheptel.
 → La formation au métier d’apiculteur/apidologue/reproducteurd’essaims de grande qualité génétique : face à la diminution du nombre d’apiculteurs, il est nécessaire de former des jeunes et de les encourager à s’installer.
Des actions sont également menées en partenariat avec les agriculteurs et les arboriculteurs locaux pour la pollinisation et le maintien de la production agricole.

L’OFA c’est une organisation unique qui regroupe à la fois :
 → le plus important cheptel expérimental en Europe constitué de 800 ruches;
 → un centre de recherche comprenant un laboratoire de sélection et de testage des performances;
 → un centre de formation professionnelle travaillant en partenariat avec le CFPPA de Hyères.

L’action de l’OFA a reçu plusieurs soutiens, au niveau national et européen (plan Abeilles du Ministère de l’Agriculture, plan européen global pour une apiculture durable), du fait du caractère innovant, pionnier et d’intérêt général de sa démarche. Suivez son actualité sur : www.ofapidologie.org.

L’action de l’OFA est soutenue par la Fondation d’Entreprise Crédit Agricole Provence Côte d’Azur avec notamment le financement de ruches et l’aide à l’installation de jeunes apiculteurs.